Ce que nous avons réalisé ensemble ces 25 dernières années

1994 :

« Je suis originaire de Bosnie (…) je suis en deuxième année à l’école bosniaque de Croatie. Ma mère et mes instituteurs m’ont dit (…) que notre école a été créée par le Secours Islamique France. Nous avons régulièrement la visite de personne extrêmement bienveillantes qui nous apportent de la nourriture, des vêtements, des crayons et d’autres fournitures scolaires. »

Angela Mujkic, Orpheline et réfugiée bosniaque

 

2000 :

« J’admire particulièrement ce que vous faites : aider, porter secours à ceux qui le nécessitent, offrir des moyens financiers aux personnes qui en ont réellement besoin, et ceci, aux quatre coins du monde, est merveilleux et me remplit de joie. »

Hakima L., Lectrice

 

2004 :

« Je n’oublierai jamais ces personnes ni le nom de Secours Islamique France qui a apporté son aide durant les moments les plus terribles que nous ayons passé de toute notre vie. »

Tsurova, Réfugiée tchétchène

 

2005 :

« Le Secours Islamique France a été parmi les premières ONG internationales à commencer les distributions d’aide dans les heures qui ont suivi le drame. »

Tarik Laangry, Chargé de mission d’urgence Pakistan

 

2008 :

« L’arrivée du puits a vraiment changé notre vie. Nos enfants sont propres et notre quotidien s’est beaucoup amélioré. Merci à ceux et celles qui ont pensé à nous. »

Une bénéficiaire tchadienne

 

2010 :

« Je tiens à vous remercier du travail que vous faites tous les jours et surtout la faculté à ne pas faire de distinction de religion dans vos appels aux dons. »

Yassia B., donatrice

 

« La famille a été tout de suite prise en charge (…). De la part de Mehret et de tous les bénéficiaires, je remercie toutes les personnes qui contribuent de près ou de loin à venir en aide aux réfugiés du camp Choucha. »

Larbi Benchetouya, Chef de mission d’urgence Tunisie

 

2016 :

« Bonjour responsable de Secours Islamique. Premièrement, je vous remercie beaucoup : vous et votre aide l’année 2014 quand j’étais enceinte. Je n’ai pas oublié. Dieu vous bénisse. »

Une bénéficiaire