Editorial

Nous sommes à la veille de la fête de l’Aïd Al Adha ou El-Kébir comme on l’appelle au Maghreb, Qurbani en Océan Indien et en Asie et Tabaski en Afrique subsaharienne. Traditionnellement, des millions de musulmans dans le monde sacrifient une bête en souvenir du sacrifice du Prophète Ibrahim (PSBL). Voilà donc 25 ans que le Secours Islamique France saisit cette occasion pour apporter de l’aide et dessiner des sourires sur les visages des enfants, des adultes et des personnes âgées.

Nous avons démarré ce projet par une approche purement caritative : avec votre aide, nous partirons sur le terrain, acheter des bêtes pour distribuer la viande aux pauvres dans beaucoup de pays. Nous accomplissions certes notre devoir mais selon nous, l’impact pouvait être durable. Nous avons donc progressivement transformé ce projet des Sacrifices en des programmes de lutte contre l’insécurité alimentaire. Cette approche programmatique est nécessairement plus lourde dans sa gestion, mais elle est beaucoup plus efficace sur le terrain.

En parallèle, nous nous sommes engagés avec vous, mes chers donateurs, pour vous permettre de célébrer cette fête avec des milliers de bénéficiaires en respectant scrupuleusement vos choix. Avec votre soutien, le SIF continue à s’améliorer pour aider les plus démunis en France et dans le monde, en espérant que nos actions soient agréées par Le Tout Puissant et qu’elles participent à répandre la paix et la bonté dans ce monde.

Aïd Moubarak à vous tous et merci

Mahieddine Khelladi