Aïd Al Adha : un moment de partage

L’Aïd Al Adha, Qurbani, Tabaski, voilà des mots positifs annonciateurs des festivités. Le Secours Islamique France invite depuis 22 ans ses donateurs à partager ce grand moment de joie avec des milliers de personnes en France et dans le monde. La notion de solidarité durant l’Aïd Al-Adha a été à la base de notre programme « offrir un sacrifice », qui consiste à offrir de la viande à ceux qui ont rarement l’occasion d’en consommer.

Aïd Al-Adha : offrir un sacrifice

« Parce que vos dons représentent plus q’un simple cadeau, c’est une source de bonheur »

Cette année, nous mettons particulièrement l’accent sur la situation des populations syriennes qui se détériore de plus en plus, qu’il s’agisse des déplacés à l’intérieur de la Syrie ou de ceux qui ont traversé les frontières pour trouver refuge dans un pays limitrophe. Au cours du dernier Ramadan, j’ai eu l’occasion de me rendre en Syrie, au Liban et en Jordanie. La situation humanitaire est complexifiée par un contexte difficile. Beaucoup de réfugiés n’ont pas les moyens de se loger car le pays hôte refuse l’installation de camp. Et même quand cela est autorisé, ils doivent faire face à des conditions très difficiles: forte chaleur, grand froid, mais surtout isolement. Cette situation perdure depuis presque deux ans pour certains d’entre eux. La situation des déplacés internes est encore plus délicate, car le plus grand défi pour les humanitaires est l’accès aux populations qui sont dans un grand besoin.

En effet, en tant qu’ONG de solidarité internationale éthique et neutre, il n’est pas simple d’intervenir dans un tel contexte de crise politique. Nous avons expliqué à nos différents interlocuteurs notre priorité : accéder aux populations qui souffrent, quel que soit leur origine, leur genre, leur religion ou leur conviction politique. Nous ne sommes pas partie prenante dans ce conflit et nous devons, quand cela s’avère nécessaire, négocier avec tous, pour atteindre les victimes dans les zones contrôlées soit par le gouvernement soit par l’opposition. C’est une nécessité ! Nos équipes sur place font un grand travail dans des conditions très difficiles, et c’est ici l’occasion de leur rendre hommage.

Aïd Moubarak à toutes et à tous.

Mahieddine Khelladi, Directeur Exécutif

,