Fête de l’AÏd au Pakistan : comment se préparer toute l’année?

Réussir une fête, marquer les cœurs et les esprits, cela demande une bonne dose d’organisation et d’anticipation. La mission SIF au Pakistan l’a bien compris et prépare un an à l’avance le sacrifice de 140 bœufs. Cela permet de nourrir plus de 30.000 personnes (3.000 familles) au moment de la fête, mais permet également à des éleveurs d’accroître leur activité et leurs compétences tout au long de l’année, assurant ainsi un meilleur avenir à leur famille et à leur communauté.

L'équipe du SIF au Pakistan s'est préparé un an en avance pour préparer la "fête de l'Aïd au Pakistan"

La fête de l’Aïd al Adha au Pakistan avec le SIF, c’est un moment de joie et de partage

Pour ce faire, la mission commence par identifier des personnes vulnérables qui n’ont pas les moyens de consommer de la viande et dépendent de la solidarité pour passer Qurbani en toute dignité. La seconde étape consiste à repérer 25 fermiers modestes vivant non loin des bidonvilles dans lesquels ont lieu les distributions. Le SIF leur commande chacun deux à trois vaches qui sont nourries, soignées et surveillées pendant les mois qui précèdent la fête. Les fermiers sont rémunérés pour leur travail et bénéficient de formations agricoles et de gestion.

L'équipe du SIF au Pakistan s'est préparé un an en avance pour préparer la "fête de l'Aïd au Pakistan"

30.000 personnes dont 3.000 familles ont bénéficié de l’opération Aïda al Adha au Pakistan

 A l’approche de la fête, les dernières vérifications vétérinaires sont effectuées pour s’assurer que la bête peut être sacrifiée. Les vaches sont conduites à l’abattoir supervisé par le SIF qui s’assure du respect des prescriptions religieuses. Un intense travail de mise en sac des morceaux de viande (3 kg par famille) se déroule avant la distribution tant attendue. C’est avec une joie et un soulagement immenses que les familles reçoivent un colis de viande accompagné de deux kilos de riz. Les fermiers peuvent quant à eux étendre leur exploitation et investir dans de nouvelles activités. La fête de l’AÏd Al Adha est réussie au Pakistan et c’est grâce à vous en France !

L'équipe du SIF au Pakistan s'est préparé un an en avance pour préparer la "fête de l'Aïd au Pakistan"

Les vaches
sont conduites à l’abattoir supervisé par le SIF qui s’assure du respect des prescriptions religieuses

 

Persuadé qu’une action humanitaire ne vaut que si elle est durable, le SIF travaille à faire de vos dons une occasion de laisser une trace !

Marion Boccaccio, Chargée de projets

,