Les réfugiés dans notre accueil

A Lyon

80% des bénéficiaires accueillis au Panier Solidaire du SIF à Lyon sont des personnes inscrites dans le cadre d’une demande d’asile.

SIF auprès des centres d'accueil des migrants

SIF apporte son aide aux réfugiés qui vivent dans les différents centres d’accueil

Notre partenariat avec la plateforme d’accueil des réfugiés « Forum Réfugiés » nous amène à accueillir et prendre en charge dans le cadre de l’aide alimentaire 78 familles, soit 151 personnes qui bénéficient d’un panier alimentaire chaque semaine.

Lors des distributions, les conversations entre bénéficiaires sont souvent centrées sur les origines très diverses des usagers venants de 18 pays différents. Mais la barrière de la langue ne freine pas les échanges qui tournent essentiellement autour du système de prise en charge en France de la culture de chacun tout simplement d’anecdotes personnelles…

Ces mêmes échanges se retrouvent également dans nos Mises à l’Abri et Centre d’Accueil de Jour de Massy01.

Zahra Chellit, Assistante sociale

 

…En Ile-de-France

La vocation du SIF est de soulager la souffrance des populations en détresse. Ainsi, lors du Ramadan 2015, le SIF a mené deux opérations de distribution alimentaire pour les 3.000 réfugiés de Calais.

En septembre, le SIF à travers son projet « Couscous de l’amitié », a mené deux autres distributions de 850 repas au Collège Jean Quarré (Paris 19ème). Nous avons pu faire le constat par nous-mêmes : la situation de ces personnes réfugiées ne cesse de se dégrader de jour en jour. Afin de leur apporter un peu de réconfort, le SIF a décidé de mener une troisième opération de distribution de plus de 3.000 colis alimentaires, début octobre.

Cette distribution était très attendue puisque les produits que nous leur avons distribués ne leur sont pas habituellement accessibles. Il s’agissait notamment de tomates, d’oignons frais ou encore de saucissons, des produits que certains se sont empressés de manger dès réception de leurs colis. Cela montre le niveau inquiétant des besoins alimentaires et la nécessité de leur apporter un soutien inconditionnel.

De même, lors de nos maraudes sociales dans les communes de Seine-Saint-Denis, nous rencontrons régulièrement d’autres réfugiés. Ils vivent dans des lieux représentant un danger en termes d’hygiène et de sécurité, comme les ponts ou les sorties d’autoroute.

En cette période hivernale, la dégradation des conditions climatiques fait craindre le pire. Il est donc urgent d’agir pour trouver des solutions, dans un premier temps pour les protéger de l’hiver (notre plan hivernal a été déclenché) et dans un second temps pour passer de l’urgence à des solutions durables.

Mohamed El Ouardi, Coordinateur Administratif et Social 93

 

… et à Calais

« En arrivant à Calais avec les huit camions SIF chargés de nourriture, les regards se portent sur nous, les nous attendent. Je sens une ambiance lourde, les visages sont marqués et très fatigués. Des files d’attentes se créent très vite, composées majoritairement d’hommes. Certains sourient. » 

SIF auprès des centres d'accueil des migrants

Dans la « jungle de Calais », les conditions de vie des réfugiés sont déplorables

 » J’essaie de parler avec eux, je comprends qu’Ismaël vient du Soudan et qu’il est là depuis trois mois, titulaire d’un bac+5, il rêve de traverser la Manche… Presque tous les jours, il essaie. Je n’oublierai pas cette journée, ces échanges, ces regards. Nous avons distribué ce jour-là plus de 3.000 colis alimentaires ».

Donia Samra Haddou, Chargée de projets en communication

,