Un panier très solidaire à Lyon

Le 8 juin 2015, le SIF a ouvert à Lyon une boutique alimentaire

Le premier contact du bénéficiaire avec le Panier Solidaire se fait par le biais de l’Assistante sociale. Ce temps permet un échange autour du cadre du Panier Solidaire et formalise l’accès du bénéficiaire au dispositif pour une période déterminée : de un à trois mois, renouvelable jusqu’à 12 mois, en fonction du diagnostic social établi. Les usagers sont accueillis chaleureusement. Après un début « timide », avec des bénéficiaires silencieux, l’ambiance s’est peu à peu détendue et les premiers échanges se sont amorcés.

Panier solidaire du SIF pour les plus démunis

Pour aider les plus démunis, le SIF propose les paniers solidaires

Aujourd’hui, les bénéficiaires ont plaisir à se retrouver autour d’un café et à échanger sur leur semaine parfois difficile, parfois plus clémente. Cette bonne ambiance est primordiale pour la distribution des paniers. Les Paniers sont complets et équilibrés ; les familles apprécient la variété des produits et la possibilité de consommer des fruits et des légumes frais.

Aujourd’hui, 92 ménages bénéficient d’un panier alimentaire chaque semaine, ce qui représente 195 personnes. Les différents profils du public mettent en exergue une diversité et une mixité importantes.

 

Yamina, 70 ans, première bénéficiaire du Panier Solidaire :

Veuve, arrivée d’Algérie à la mort de son mari il y a quelques mois, Yamina a passé la porte du Secours Islamique à Lyon afin de demander de l’aide. Elle a déposé une demande d’asile, bénéficie d’une APS (Autorisation Provisoire de Séjour), mais n’a pas d’hébergement stable. Elle fait la navette entre différents hébergements amicaux dans l’attente de pouvoir se stabiliser. Elle nous présente la fiche de liaison nécessaire à l’inscription au Panier Solidaire et remise par les partenaires sociaux. Reçu une fois par semaine, ce panier lui permet de subvenir à ses besoins alimentaires.

Elle a choisi de venir le mercredi matin plutôt que le vendredi matin, et elle est très fière d’être la première bénéficiaire. Elle en informe chaque bénéficiaire depuis quatre mois, heureuse d’apporter aux autres des précisions sur l’organisation et le fonctionnement de la distribution.

Zahra Chellit, Assistante sociale